COLLECTIBLE 2022

accueil La Chance collectible 2022

COLLECTIBLE 2022

Mai 2022, La Chance participe pour la première fois au salon Collectible à Bruxelles. L’occasion de montrer une sélection pointue de pièces sur mesure ainsi que les nouveautés 2022 de la collection.

Crédit photo : GRAYSC

2022_GRAYSC_La_Chance_03
2022_GRAYSC_La_Chance_01

Table Lamina, frêne massif brossé teinté, Hannes Peer | Chaise Ronin, frêne massif teinté noir, marbre green forest, tissu Nobilis Awassy, Frederik Werner & Emil lagoni Valbak | Sculpture Vibrations, plâtre, Sophie Bocher | Tableau Salle d’exposition, huile sur toile, Mathilde Lestiboudois

 

 

2022_GRAYSC_La_Chance_02

Marmini 1 & 2, chaise longue & tabouret, marbre Pele de Tigre, tissu Nobilis Marco Cumin, Hannes Peer | Table basse Salute, travertin blanc et plateau en métal peint bleu ciel, Sebastian Herkner

 

 

2022_GRAYSC_La_Chance_04

Canapé Snow, Tissu Nobilis Legno Icône, tissu Nobilis Arctique Boréal, Note design Studio | Pouf Hopi, frêne massif naturel, tissu brodé, Marta Bakowski | Tableau Sans Titre, huile sur toile, Mathilde Lestiboudois

 

 

2022_GRAYSC_La_Chance_05

Marmini 1, chaise longue, marbre Pele de Tigre, tissu Nobilis Marco Cumin, Hannes Peer | Table basse Salute, travertin blanc et plateau en métal peint bleu ciel, Sebastian Herkner

 

 

PARIS DESIGN WEEK 2019

accueil La Chance paris design week 2019

PARIS DESIGN WEEK 2019

Septembre 2019, à l’occasion de la Paris Design Week à Paris, La Chance ouvre ses portes et présente ces nouvelles pièces dans une scénographie exclusive en collaboration avec Neolith France.

Photo credits : Francis Amiand.

Après le paysage lunaire de notre dernier stand au Salone del Mobile à Milan, La Chance crée une nouvelle scénographie minérale. Les formes géométrique découpées en pierre naturelle Neolith sont disposées en 5 scènes intimistes baignées d’une lumière dorée. Le fauteuil Block par Jonas Lutz, ainsi que la chaise Planet par Jean-Baptiste Souletie, sont présentés avec différents tissus et finitions allant d’un velours sourd  ou d’une Bouclette aux tons discrets jusqu’à des tissus plus texturés et colorés issus de la dernière collection de Raf Simons pour Kvadrat : Atom et Argos.


La version deux places du Block était présentée pour la première fois. 

NOUVELLES PIECES LA CHANCE

BLOCK
fauteuil

PLANET
chaise

SUNDAY
table

PARIS DECO OFF

accueil paris deco off

PARIS DECO OFF

Janvier 2020, La Chance commence l’année avec créativité et audace.

Paris Deco Off est l’occasion de présenter une nouvelle collaboration avec le tapissier parisien Metaphores.

Après cinq ans de succès, il est temps de réinventer les tables d’appoint Salute dessinées par Sebastian Herkner avec de nouvelles finitions. Toutes les tailles et combinaisons sont maintenant disponibles en Travertin naturel ainsi qu’avec un plateau en métal peint bleu ciel. 

Les chaises Planet dessinées par Jean-Baptiste Souletie, ainsi que le daybed X-Ray par Alain Gilles se parent d la dernière colelction de tissu de la marque parisienne Metaphores. Colorés, graphiques ou à l’apparence soyeuse, ces tissus apportent une nouvelle apparence à ces pièces. 

Bel article sur l’événement sur Dezeen !
Lire l’article

Nouvel arrivé dans la collection  : Rocky side. Rocky Side est une pièce sculpturale. Elle est la petite version de la crédence Rocky, dessinée par Charles Kalpakian.

Dites bonjour à la nouvelle étagère Monument dessinée par Mathieu Girard. Sa structure en frêne massif réchauffe l’espace et matche parfaitement avec le reste de la collection. 

 

LA CHANCE NEW PIECES

X-RAY
daybed

BLOCK
fauteuil

PLANET
chaise

MONUMENT
étagère

SALUTE
table d’appoint

PROPOSITION D’UNE SYNTHESE DES ARTS 2022

accueil La Chance Proposition d'une synthèse des Arts 2022

PROPOSITION D'UNE SYNTHESE DES ARTS 2022

Janvier 2022, La Chance ouvre les portes de son espace, entièrement réaménagé, pour présenter les nouvelles pièces de la collection ainsi qu’une sélection de pièces de mobilier vintage, et d’art contemporain. ⁠

Evenement en collaboration avec Harold Mollet et Andreina De Witte.

 

Crédit photo : Francis Amiand – La Chance

La)-Chance-01-22-5276_FA

En 1955, Charlotte Perriand organise à Tokyo une exposition intitulée «Proposition d’une synthèse des arts» où elle fait coexister des œuvres de différentes natures, céramiques, peintures, sculptures et estampes, au sein d’une scénographie associant ses meubles aux créations de Fernand Léger, Jean Dunand,… Elle dessine un monde dans lequel la distinction entre objet usuel et œuvre d’art est dépassée. Les années 70 ont plus tard introduit un nouveau décloisonnement avec le mélange des époques et des styles à la manière du décorateur Henri Samuel qui associait nouvelle garde du design et de l’art contemporain (Hiquily, Rougemont, César…) et mobilier classique.

La)-Chance-01-22-5328-V2_FA

La Chance choisit à son tour d’associer ses nouvelles pièces de mobilier aux créations d’artistes contemporains (peinture, dessin, sculpture, vidéo, NFT) ainsi qu’à des classiques du design du XXème dans une scénographie audacieuse. L’Art Adviser Andreina De Witte et le consultant en design Harold Mollet apportent leur expertise et présentent leurs pièces de prédilection pour reconstituer l’appartement fantasmé d’un collectionneur avisé.

Cette approche transverse fait raisonner dans chaque scène le passé (Castiglioni, Botta, Guhl,…) avec le design contemporain (Noé Duchaufour Lawrance, Luca Nichetto, Sebastian Herkner, Charles Kalpakian,…) et les oeuvres de dix représentants de la nouvelle scène artistique européenne. Aux antipodes de la blancheur immaculée de la galerie classique, le décor à l’opulence 70s permet de présenter chaque œuvre dans un contexte immersif. Le parcours rythmé par les pièces anciennes des maîtres du design permet de découvrir les dessins hyperréalistes de Katarzyna Wiesiolek, les œuvres poétiques en papier de Lauren Collin, les micro architectures de Mattia Listowski, ou encore les sculptures totémiques de Sophie Bocher.

La Chance dévoilera à cette occasion le nouveau canapé poudreux de Note Design Studio, les tables et assises spectaculaires de Hannes Peer, ainsi que les poufs techno ethniques de Marta Bakowski, sur fond de la collection ultra graphique de papiers peints de Mathieu Girard. De nouvelles versions de la chaise Ronin avec son dossier en marbre et du buffet irisé Bump seront également présentées.

 
La)-Chance-01-22-5370_FA

Art contemporain
Alice Roux (peinture et laque), Sophie Bocher (sculpture), Gil Bourget (peinture et encre), Lauren Collin (papier sculpté), Döppel Studio (image NFT), Julien Drach (photographie), Mathilde Lestiboudois (peinture), Mattia Listowski (sculpture et photographie), Franck Mouteault (vases), Jean-Louis Nehlich (peinture), Katarzyna Wiesiolek (dessin)

Mobilier du XXème
Masayo Ave, André Cazenave, Olaf von Bohr, Mario Botta, Achille Castiglioni, Willy Guhl & Anton Bee, Maison Regain, Tapio Wirkkala

La Chance
Marta Bakowski, Guillaume Delvigne, Noé Duchaufour Lawrance, François Dumas, Hayo Gebauer, Mathieu Girard, Sebastian Herkner, Charles Kalpakian, Jonas Lutz, Luca Nichetto, Note Design Studio, Hannes Peer, Jan Plechac & Henry Wielgus, Jean-Baptiste Souletie, Jonah Takagi, Bashko Trybek, Frederik Werner & Emil Lagoni, Dan Yeffet & Lucie Koldova

La)-Chance-01-22-5394_FA
La)-Chance-01-22-5500_FA
La)-Chance-01-22-5539_FA

Hannes Peer x La Chance

accueil La Chance hannes peer x la chance

VISITE DE l'APPARTEMENT ATELIER D'HANNES PEER

A l’occasion du Fuorisalone à Milan, septembre 2021, La Chance vous accueille dans l’appartement atelier du designer et architecte Hannes Peer pour présenter les pièces issues de leur collaboration. 

Crédit photo : Nathalie Krag – La Chance

NK145287

« Pour la première fois de ma carrière d’architecte et designer, j’ai décidé d’ouvrir au public les portes de mon sanctuaire secret : mon appartement atelier. Je présente ce lieu en collaboration avec La Chance, la marque de mobilier parisienne avec qui j’ai entamé une collaboration en 2020. Nous avons longtemps échangé sur la meilleure manière de présenter la nouvelle collection que j’ai dessinée pour La Chance. Plusieurs lieux ont été envisagés, mais l’idée de montrer mes pièces dans mon propre appartement atelier, le lieu même où elles ont été conçues, s’est finalement imposée comme une évidence. »

01

« Mon atelier est un endroit très particulier pour moi et je le considère comme un refuge personnel. J’ai cherché pendant trois ans le lieu parfait avant de découvrir cet espace qui avait été, au fil des ans et des propriétaires successifs, un atelier de typographie, un salon de beauté, et enfin un salon de massage. L’appartement était divisé en 20 petites salles séparées par d’innombrables cloisons et il fallait la vision d’un architecte pour voir le potentiel du lieu. Mes amis m’ont pris pour un fou quand j’ai finalement décidé de m’installer ici. J’ai une grande expérience de ces lieux typiques des grands projets de l’ère industrielle à Milan, et surtout j’avais une vision ! J’ai abattu plus de 50 cloisons et fait tabula rasa pour libérer l’espace et créer un plan à 2 niveaux éclairé par une verrière et d’immenses fenêtres. L’espace est devenu multifonctionnel afin de s’adapter à ma façon de l’utiliser. C’est avant tout un appartement, un lieu de vie, puis un atelier, et enfin un travail d’espace.

Il n’y a quasiment pas de limite pour moi entre le travail et la vie privée et les deux s’entremêlent constamment. C’est pourquoi j’ai créé cet espace autour moi, un espace où je peux exprimer toute ma créativité, de l’architecture à la création d’intérieurs et au design, et où je peux aussi fabriquer mes prototypes et quand j’ai un peu de temps libre, mes fresques et peintures sculpturales.

C’est précisément dans ce monde créatif où j’évolue que j’aimerais projeter le visiteur.

J’ai la conviction que le seul fait de visiter et d’explorer physiquement ce lieu, et en cela découvrir ce qui m’est le plus intime, peut permettre aux visiteurs de réellement appréhender les ramifications complexes entre les éléments et les codes qui nourrissent mon travail.

Quel meilleur endroit pour exposer mon travail de designer que le fruit de mon travail d’architecte ?

Les autres pièces ont chacune une personnalité. Les chambres sont remplies de détails sophistiqués, d’objets en tous genres, de textiles aux couleurs éclatantes et de motifs audacieux. Le résultat est un mélange riche entre une architecture sculpturale et rigoureuse et une décoration plus démonstrative. L’aménagement crée une atmosphère spectaculaire, enveloppante et théâtrale inspirée des audacieux décors postmodernistes des lofts new-yorkais dessinés par Joe D’Urso ou Alan Buchsbaum.

Les sols du vestibule et du séjour sont recouverts de résine glossy couleur ébène. Cette technique de résine coulée est rarement utilisée dans un environnement domestique. Sa teinte sombre et sa finition brillante contrastent avec la douceur du marbre Bardiglio gris-vert des marches menant au salon en contrebas. Des murs blanc mat, une longue fenêtre qui barre le plafond sur toute la largeur de la pièce, et un plafond blanc brillant parachèvent le décor de ce loft. Cette palette, au premier abord monochrome, est dynamisée par plusieurs tapis chinois de couleur vive aux motifs art déco, ainsi que par les peintures-sculptures bleu pigeon et vert olive que j’ai réalisées. »

210915-A

Le salon en contrebas de l’entrée de l’appartement rend hommage aux « conversation pit » de l’architecture moderniste américaine tels que l’on en trouve par exemple dans la Miller House conçue par Eero Saarinen. Il s’agit d’un salon convivial encastré dans le sol en résine du salon et bordé de banquettes en cuir camel.

Dans la culture populaire, ce type de salon encastré est l’archétype d’une époque. Il est ici réinterprété comme un vestibule moderne. Un immense lustre de 16 m² composé de pétales en opaline et en verre clair surplombe l’ensemble.

C’est dans cet espace que seront installées deux pièces sculptures de la collection Marmini. La table Lamina sera installée dans la salle à manger visible depuis le vestibule. Avec ses plaques de marbre qui s’entrecroisent sensuellement, son architecture et sa matérialité presque basique, Lamina est sans aucun doute la pièce de résistance de l’atelier appartement ».

PRODUITS ASSOCIÉS

LAMINA
table

MARMINI I
chaise longue

MARMINI II
tabouret

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans le but de réaliser des statistiques de visites.

D'accord